Enregistrer une éruption volcanique à l'autre bout du monde avec une station météo ?

Dans l'État insulaire des Tonga, le volcan sous-marin Hunga Tonga-Hunga Ha'apai est entré en éruption le 15 janvier. Le volcan était actif depuis un certain temps déjà et, lors de précédentes éruptions, il avait relié les deux îles précédemment séparées, Hunga Tonga et Hunga Ha'apai, par une nouvelle île. Tonga, située dans le Pacifique Sud, est un archipel de plus de 170 îles et compte environ 100.000 habitants.

La période de calme qui a suivi une grave éruption en décembre 2021 a pris fin le 14 janvier. Le 15 janvier, l'une des éruptions volcaniques les plus graves de ces 30 dernières années a suivi. Des vagues de tsunami significatives ont pu être observées pratiquement tout autour du Pacifique, jusqu'au Japon et aux États-Unis. Les conséquences à Tonga même ne sont pas encore claires, mais il faut s'attendre à des dégâts importants.

L'onde de choc de l'éruption n'était pas seulement clairement visible sur diverses images satellites, mais pouvait également être mesurée par des amateurs pratiquement partout dans le monde. Les variations de pression atmosphérique ont également été enregistrées par notre station météorologique BRESSER, ici à Rhede.


Le passage de l'onde de choc en provenance du nord (donc au-delà du pôle Nord) vers 21h00 avec une variation d'environ 1,5 hPa a été clairement enregistré dans les mesures du jour. L'onde de pression avait donc fait le tour complet du globe, avec une vitesse de propagation de plus de 11.000km/h !
Les stations de mesure scientifiques ont également pu mesurer la variation de pression plus faible de l'onde de choc venant du sud, certains appareils de mesure ont même enregistré un troisième passage.
Il est très impressionnant de voir les forces géologiques gigantesques qui sont à l'œuvre ici. Qui aurait cru qu'il était possible d'enregistrer une éruption volcanique à l'autre bout du monde avec une station météorologique ?

Quelle: de.wikipedia.org/wiki/Vulkanausbruch_Hunga_Tonga_2022