Pays Nishikigoi

De Nikko, nous sommes allés à Niigata, dans la région du Japon la plus célèbre pour l'élevage de la carpe koï (en japonais : Nishikigoi).

Le paysage, avec ses nombreuses rizières en terrasses, est utilisé depuis des siècles pour l'élevage de la carpe (alimentaire). Comme nous avons déjà montré nos microscopes lors de nombreuses expositions de carpes koï en Europe, ce fut une expérience passionnante de visiter les éleveurs mondialement connus de Nagaoka et d'Ojiya pour en savoir plus sur la garde, l'élevage et le commerce. Les animaux au bord de la route ne sont pas non plus ignorés. Une splendide guêpe-araignée vole le spectacle des plus beaux koïs pendant 10 minutes... L'enthousiasme des participants à l'expédition ne se limite pas aux poissons. La visite du musée du tremblement de terre à Nagaoka est impressionnante. L'expert en koïs Martin Symonds avait lui-même été témoin du tremblement de terre catastrophique de Chuetsu en 2004. L'élevage de koïs au Japon a failli s'arrêter, car le tremblement de terre n'a pas seulement fait de nombreuses victimes humaines. Plus d'un million de koïs n'ont pas survécu au tremblement de terre parce que les étangs se sont asséchés ou parce que la panne d'électricité qui a duré plusieurs jours lorsque la neige a commencé à tomber a paralysé les installations dans les maisons des poissons. Les quelques koïs qui ont survécu au tremblement de terre ont été sauvés des étangs par un hélicoptère dans un effort conjoint des éleveurs et de l'administration locale. La tradition des Nishikogoi du Japon pouvait se poursuivre.